Accueil - Location de particuler >> Guides >> Guide Propriétaire >> L'investissement locatif >> Borloo Ancien

Borloo Ancien

Le Borloo ancien est un dispositif de défiscalisation mis en place le 1er octobre 2006 à la suite du Besson ancien. Son rôle est d'encourager les propriétaires à louer leurs logements à des locataires aux revenus moyens ou faibles. Il concerne tous les logements anciens, que des travaux soient réalisés ou non. Pour en bénéficier, le bailleur doit s'engager auprès de l'Agence Nationale de l'habitat en signant une convention, et ce jusqu'au 31 janvier 2017. Le Borloo Ancien a été remplacé par le dispositif Louer Abordable depuis le 1er janvier 2017.

Les logements concernés par le Borloo ancien :

  • Les logements anciens ne satisfaisant pas les normes de décence et nécessitant des travaux de réhabilitation après l'achat.
  • Les logements anciens ou neufs pour lesquels l'investisseur n'a pas déjà choisi un dispositif d'avantage fiscal (Robien recentré, Borloo neuf, …).

Les conditions à respecter pour profiter du Borloo ancien :

  • Signer une convention avec l'Anah pour au moins 6 ans (9 ans si vous bénéficiez d'une subvention pour des travaux). Cette convention peut être conclue suivant 3 niveaux de loyers différents : intermédiaire, social, ou très social.
  • Louer le logement nu (c'est-à-dire non meublé) et à titre de résidence principale, à une personne extérieure à votre famille (ascendant ou descendant).
  • Respecter un plafond de loyer fixé par convention avec l'Anah.
  • Respecter les plafonds de ressources du locataire.

Les plafonds à respecter dans le dispositif Borloo ancien :

Les plafonds de loyer pour les contrats de locations conclus en 2018 :

  Zone A bis Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
Loyers intermédiaires 1 16,96 €/m² 12,59 €/m² 10,15 €/m² 8,82 €/m² 8,82 €/m²
Loyers sociaux 2 6,68 €/m² 6,68 €/m² 6,07 €/m² 6,07 €/m² 5,44 €/m²
Loyers très sociaux 2 6,32 €/m² 6,32 €/m² 5,89 €/m² 5,89 €/m² 5,25 €/m²


1 : pour les conventions ANAH conclues après le 1er janvier 2015
2 : pour les conventions ANAH conclues après le 1er janvier 2012
En savoir plus sur le zonage A / B / C

La surface à prendre en compte pour la fixation du loyer est la surface habitable augmentée de la moitié des annexes de moins de 8 m² (cave, cellier, balcon...).
Ces plafonds varient en fonction de la surface du logement, il faut leur appliquer un coefficient multiplicateur défini selon la formule suivante (S = surface du logement) : 0,7 + 19/S. Le résultat est arrondi à la deuxième décimale la plus proche et ne peut être supérieur à 1,2.

Les plafonds de ressource des locataires :

Ces ressources correspondent au revenu fiscal indiqué sur l'avis d'imposition du locataire de l'année précédent la signature du contrat de location. Par exemple pour une location en 2019, c'est l'avis d'imposition de 2018 (concernant donc les revenus de 2017) qui est à fournir. Pour consulter les plafonds de ressources, consultez cette page.

Les avantages fiscaux du Borloo ancien :

Quand les conditions sont respectées, l'investisseur peut bénéficier :

  • D'une déduction sur les revenus locatifs de 30 % pour un loyer intermédiaire, et de 60 % pour les logements sociaux et très sociaux pendant toute la période de la convention (6 ou 9 ans)
  • D'une subvention de l'Anah si des travaux d'amélioration de l'habitat sont réalisés. Cette subvention se hisse à hauteur de 20 à 40 % en secteur intermédiaire, 30 à 50 % en secteur social, et 50 à 70 % en secteur très social.

La déduction des charges habituelles (travaux, intérêts d'emprunt, …) reste toujours valable. Le dispositif Borloo ancien ne permet pas l'amortissement du prix d'acquisition.

Les formalités du Borloo ancien :

Il faut donc en premier lieu signer la convention avec l'Anah du département où se trouve le logement. Les loyers doivent être déclarés comme revenus foncier (fiche n° 2044 ou 2044 S selon votre cas). Pour plus d'informations n'hésitez pas à contacter l'Anah de votre département, dont vous trouverez les coordonnées sur leur site Internet : www.anah.fr

Cela pourrait vous intéresser :
La rentabilité locative
Pour dégager une bonne rentabilité de son investissement locatif, il faut commencer par bien savoir la calculer : rentabilité brute, rentabilité nette,...

En savoir plus

Loi Pinel
La loi Pinel est le principal dispositif de défiscalisation actuel pour l'investissement locatif. Il permet une réduction d'impôts jusqu'à 21 % du montant de l'investissement.

En savoir plus

La fiscalité immobilière
Revenus fonciers, régime réel, charges déductibles, micro-foncier,... Ces termes n'auront plus de secrets pour vous après avoir lu cette page sur la fiscalité de la location immobilière !

En savoir plus

Location en meublé : LMNP, LMP
Comment fonctionne la fiscalité de la location meublée ? Selon le montant des recettes annuelles, l'investisseur aura le statut LMNP ou LMP. Explications dans cet article.

En savoir plus

Dispositif "Louer Abordable"
Le dispositif Louer Abordable, aussi appelé Cosse Ancien, permet de défiscaliser les revenus locatifs jusqu'à 85 % en échange de loyers modérés.

En savoir plus

Le Robien Recentré
Le Robien recentré, ou Robien modifié, était un dispositif de défiscalisation ouvert aux investisseurs ayant fait l'acquisition d'un logement destiné à la location entre 2006 et 2009.

En savoir plus

Borloo Neuf
Le Borloo Neuf est un dispositif d'amortissement pour les investissements locatifs neufs réalisés entre le 1er septembre 2006 et le 31 décembre 2009.

En savoir plus

Loi Girardin
Le dispositif Girardin social est une loi de défiscalisation en vigueur depuis 2003 pour encourager l'investissement locatif dans les départements d'outre-mer.

En savoir plus

Loi Malraux
La loi Malraux permet aux contribuables fortement imposés de défiscaliser en restaurant et en louant un logement situé dans un Site Patrimonial Remarquable.

En savoir plus

Loi Scellier
Le dispositif Scellier est l'ancêtre du Pinel. Disparu fin 2012, il avait pour but d'encourager l'investissement locatif dans le neuf grâce à une défiscalisation allant jusqu'à 25 % du prix d'acquisition.

En savoir plus

Loi des monuments historiques
Ce dispositif permet aux propriétaires d'immeubles classés de les louer en bénéficiant d'une défiscalisation sur le montant des travaux de restauration.

En savoir plus