Les propriétaires de chats le savent bien, si on adore nos compagnons à quatre pattes, leur présence à la maison peut impliquer quelques légers inconvénients… tels que des effluves parfois désagréables persistants à l’intérieur du logement ! En effet, l’urine de chat sent particulièrement fort et il n’est pas toujours facile de se débarrasser de cette odeur, notamment sur les textiles qui ne passent pas en machine. Plan d’action en trois actes pour venir à bout des odeurs de chat dans votre appartement !

Acte 1 : Adopter une hygiène irréprochable

Tout d’abord, pour prévenir toute odeur qui s’incruste, le premier réflexe à adopter est de bien penser à aérer quotidiennement votre logement. Ce conseil basique peut vous sembler simpliste mais il est indispensable de renouveler régulièrement l’air intérieur. Cela permet de chasser les mauvaises odeurs mais également, et dans un autre registre, d’éviter la pollution de notre intérieur. C’est un geste de base à adopter par tous, propriétaires d’animaux de compagnie ou non.

Par ailleurs, afin d’éviter que les odeurs d’urine ne se diffusent et ne s’incrustent dans toute la maison, il est important de veiller à l’entretien de la litière de votre animal. C’est en effet la source principale de mauvaise odeur. Il est donc important d’enlever les excréments et les boulettes d’urine tous les jours, et de nettoyer le bac à litière chaque semaine. Pour cela, on commencera par vider toute la litière dans un sac. Ensuite il suffit de rincer le bac et de le laver à l’aide d’un mélange contenant 1 volume de vinaigre blanc pour 2 volumes d’eau. Une fois le bac séché, pensez à le tapisser de bicarbonate de soude sur environ 1/2 cm avant de verser le gravier de litière. Radical pour éviter les mauvaises odeurs !

Acte 2 : Nettoyer rapidement en cas d’incident

Une fois les conseils d’hygiène de base appliqués, vous devriez déjà avoir résolu une grande partie du problème. En effet, il est très rare qu’un chat urine en dehors de sa litière si celle-ci est propre, de taille suffisante et placée dans un endroit calme.

Si votre chat fait ses besoins ailleurs que dans sa litière, il est donc important de réagir vite. Et cela pour deux raisons : pour ne pas encourager votre chat à recommencer et pour éviter que les bactéries responsables des effluves désagréables se répandent.

Au niveau des revêtements de sol, il existe deux cas de figures :

  • Si votre chat a fait pipi sur une surface imperméable, par exemple du carrelage, rien de plus simple : il vous suffit de nettoyer la zone concernée avec du vinaigre blanc dilué dans un peu d’eau.
  • Sur des sols perméables en revanche, tels que des tapis ou de la moquette, vous pouvez verser un peu de bicarbonate directement sur la tâche que vous laisserez agir jusqu’au lendemain. Vous n’aurez alors plus qu’à passer l’aspirateur. Si nécessaire, vous pouvez également utiliser de l’eau gazeuse qui fera remonter l’urine et la retirer ensuite en tamponnant avec du papier ou du tissu absorbant.

Pour le reste de la maison, si votre chat a fait pipi sur des textiles non lavables (rideaux, canapé, fauteuil…), il s’agit d’une toute autre histoire ! Il va falloir nettoyer tout en évitant de laisser des traces sur les surfaces, et pour cela les méthodes naturelles ont fait leurs preuves :

  • Si vous avez un citron dans votre réfrigérateur, cela peut être un allié de taille. En effet, une technique très simple consiste tout simplement à frotter directement avec un demi citron l’endroit où votre chat a uriné puis à rincer cette zone à l’eau tiède. Vous pouvez également tester de vaporiser la tâche avec une mélange composé d’un verre d’eau chaude additionné d’une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et d’une cuillère à soupe de jus de citron. Dans ce cas là, inutile de rincer.
  • Une autre méthode bien connue consiste à tamponner le tissu avec une éponge inbibée d’un mélange à proportion égale de vinaigre blanc et d’eau chaude avant de rincer. Et pas d’inquiétude : l’odeur de vinaigre s’évaporera en séchant.

Quelque soit la méthode choisie, vous veillerez cependant à toujours tester votre mélange d’abord sur un endroit non visible pour éviter toute tâche.

Acte 3 : Désodoriser et assainir

Une fois le logement nettoyé, il ne vous restera plus qu’à désodoriser et assainir la maison. Et si les méthodes naturelles n’ont pas suffit à faire disparaitre complètement l’odeur d’urine de votre nouveau canapé, pas de panique ! Sachez qu’ il existe en dernier recours des désodorisants textiles formulés spécialement pour les tissus non lavables. Très simple d’utilisation, il suffit de pulvériser le produit sur la surface jusqu’à l’humidifier légèrement, puis de laisser sécher à l’air libre.

Par ailleurs, pour désodoriser et assainir une pièce, une technique simple consiste à faire bouillir de l’eau puis à y rajouter 2 tasses de bicarbonate de soude et 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Il suffit ensuite de disposer ce mélange au centre de la pièce concernée jusqu’à refroidissement complet du liquide. En effet, le bicarbonate de soude va absorber les odeurs résidentuelles. L’huile essentielle d’arbre à thé a quant-à elle le pouvoir d’assainir l’air.

Et si malgré tous nos conseils, votre chat continue à uriner sur votre canapé, pensez à confectionner un répulsif naturel en disposant quelques zestes d’agrumes dans une coupelle. De même, vous pouvez vaporiser sur les pieds de vos meubles préférés un mélange composé de 240 ml d’eau chaude et de 10 gouttes d’huile essentielle d’agrumes ou de lavande.

Sans intérêtPauvreMoyenIntéressantTrès intéressant (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.