Guide de la colocation >> Entrer dans la colocation >> L’assurance dans la colocation
+ Qu’est-ce que la colocation ?
+ Trouver sa colocation ou son colocataire
+ Les pièges de la colocation
+ Les aides au logement pour la colocation
- Entrer dans la colocation

Le loyer de la colocation

Bail de la colocation

Etat des lieux de la colocation

Le dépôt de garantie de la colocation

Solidarité dans une colocation

Garant ou caution dans une colocation

L’assurance dans la colocation

+ La colocation au quotidien
+ Partir de la colocation
Loading

L’assurance dans la colocation

L’assurance des risques locatifs en colocation est obligatoire. En cas de bail individuel, chaque colocataire souscrit sa propre assurance, et en cas de bail collectif, au moins un des colocataires doit être assuré.

En l’absence d’assurance, le bailleur est en droit de résilier le bail, et quasiment tous les bailleurs demandent une attestation d’assurance lors de la 1ère mise en colocation puis annuellement.

L’une des principales difficultés en matière d’assurance pour une colocation est le roulement fréquent des colocataires. Entre ceux qui sortent, ceux qui entrent, la gestion de l’assurance devient de plus en plus compliquée.

Chaque colocataire peut en effet souscrire sa propre assurance habitation. Dans ce cas, il est préconisé que tous les colocataires souscrivent leur assurance auprès de la même compagnie d’assurances pour éviter les conflits et recours en cas de sinistre.

Il est également possible de souscrire une seule et même assurance pour l’ensemble de la colocation. Un des colocataires s’en charge et règle la cotisation qu’il se fait ensuite rembourser par ses colocataires. Le colocataire souscripteur devra veiller à ce que chaque colocataire soit désigné au contrat. Car le contrat d’assurance habitation inclut aussi la garantie Responsabilité Civile Vie Privée et un colocataire qui n’a pas souscrit son propre contrat et qui n’est pas désigné sur le contrat d’assurance collectif de la colocation n’est pas assuré contre les dommages qu’il pourrait causer aux tiers. Tout colocataire sortant doit être retiré par avenant du contrat collectif et tout colocataire entrant doit y être ajouté.

La loi Alur de 2014 a facilité les choses en permettant aux bailleurs de souscrire une assurance pour le compte des colocataires dont ils récupèrent la prime (montant de l’assurance) auprès des colocataires à raison de 1/12ème du montant de la prime par mois.

Le bailleur qui souhaite mettre cette solution en place doit le prévoir dans le bail.

Vous appréciez notre site ? Faites-le connaître !


Vous recherchez
une colocation ?
Vous recherchez
un colocataire ?
 |  |  | ©1997 LocService - RCS Vannes n° B 414 438 192 - Plan du site - Reproduction interdite | 

Notre site internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. .