Si votre logement est colonisé par des moisissures, il va falloir en trouver la cause et la traiter. En effet, outre leur aspect et leur odeur désagréables, ces petits champignons peuvent provoquer des troubles respiratoires chez les occupants de l’habitation. Comment faire pour s’en débarrasser ? Qui doit en assumer les frais, le propriétaire ou le locataire ? Tour d’horizon de ce problème qui touche entre 14 et 20 % des logements en France (source Anses).

Les moisissures sont des champignons microscopiques, présents naturellement dans les matières en décomposition et dans les sols. Elles pénètrent dans les bâtiments par les ouvertures (portes et fenêtres), les habitants (vêtements, chaussures), les systèmes d’aération ou encore les animaux. Pour se développer, elles ont besoin de nutriments et surtout d’humidité. Et à force de proliférer, les champignons d’abord invisibles, deviennent visibles à l’œil nu en 48 à 72 heures.

D’où viennent les moisissures ?

Si vous voulez venir à bout des moisissures qui se sont invitées chez vous, la première chose à faire est de déterminer la cause de leur apparition. Les moisissures ne se développent jamais sans humidité. Mais d’où vient cette humidité, c’est ce qu’il va falloir déterminer.

Elle est souvent multifactorielle : défaut de ventilation, fuite dans vos salles d’eau (cuisine, salle de bain, WC) ou au niveau de vos machines (lave linge, lave-vaisselle), mauvaise isolation avec l’extérieur, occupation excessive du logement, ou mauvaises pratiques de l’occupant… Il suffit parfois d’un simple pont thermique (zones froides sur un mur ou en bordure de fenêtres anciennes par exemple) pour que viennent s’y développer, plus ou moins rapidement, des moisissures.

Les moisissures peuvent se développer partout dans la maison : sur les plafonds, les murs, les moquettes, autour des fenêtres, dans les placards. Elles s’accompagnent d’une odeur caractéristique. Parfois, avant de voir les taches noires ou verdâtres apparaître, on perçoit que les murs ou les sols gonflent ou s’écaillent. Et ça, c’est mauvais signe.

Moisissure sur pont thermique
Développement de moisissures au niveau d’un pont thermique.

Comment prévenir les moisissures ?

1/ Agir vite en cas de dégât des eaux

Cela peut paraitre évident mais les fuites d’eau sont parfois longues à détecter. Et si l’on n’agit pas vite après un dégât des eaux, voilà le lit parfait pour de futures moisissures. Si vous détectez une fuite d’eau dans votre logement (derrière vos machines, sous l’évier, sous le lavabo de la salle de bain, etc….), placez des bassines, épongez, et appelez un plombier !

2/ Ventilez !

Les VMC (ventilation mécanique contrôlée) sont obligatoires depuis 1982. Elles doivent fonctionner en permanence pour être efficace. Ne les bouchez jamais, même si le courant d’air qu’elle crée vous dérange. C’est ce courant d’air qui permet d’assainir votre logement et croyez-nous, il vaut mieux le supporter que de voir vos murs noircir de moisissure !

Nettoyez régulièrement les bouches d’aération qui se trouvent dans vos pièces humides. Car si elles sont pleines de poussière, elles ne vous serviront pas à grand chose.

Enfin, laissez l’air circuler dans le logement. En hiver, on peut avoir tendance à tout calfeutrer pour ne pas « chauffer dehors ». Mais les boudins de portes et autres rideaux épais, s’ils limitent les déperditions d’énergie, ne laissent pas non plus l’air circuler et assécher les zones humides. Idéalement, il faudrait un espace de 2 cm sous les portes (intérieures) pour une circulation de l’air optimale.

3/ Maitrisez le niveau d’humidité de votre maison

Adaptez le rythme auquel vous aérez votre logement à vos pratiques : au moment de relâcher la vapeur de votre cocotte minute, après avoir pris une longue douche chaude, ouvrez vos fenêtres quelques minutes. Installez une hotte aspirante avec extraction dans la cuisine et allumez-la dès que vous avez quelque chose sur le feu. Vérifiez également que votre sèche-linge évacue bien sa vapeur vers l’extérieur ou que le réservoir de récupération de l’eau est vidé régulièrement.

DéshumidificateurEn dernier recours, n’oubliez pas qu’il existe des déshumidificateurs, c’est-à-dire des appareils pouvant diminuer le niveau d’humidité dans votre logement. Les petits appareils de type « Peltier » (une cinquantaine d’euros) n’ont qu’une efficacité limitée et doivent être réservés aux petites pièces.

Les déshumidificateurs à compresseur, plus gros et plus chers (à partir de 150 € environ) sont bien plus efficaces et permettent par exemple de faire sécher vos vêtements à l’intérieur sans créer de problèmes d’humidité.

4/ Gare aux plantes vertes

Le terreau des plantes vertes est idéal pour la prolifération des champignons. Au moi de mai, lorsque que la végétation est en pleine croissance, surveillez vos pots en enlevez régulièrement toute trace de moisi. De plus, de manière générale les plantes ont tendance à rendre l’air ambiant plus humide, il vaut donc mieux veiller à ne pas en avoir en trop grand nombre. A noter que certaines espèces peuvent au contraire aider à absorber l’humidité.

5/ Des moisissures apparaissent : éliminez-les tout de suite

Si malgré tout vous voyez des moisissures apparaitre, réagissez rapidement, tant que la tâche est limitée. Une éponge, du liquide vaisselle, du vinaigre blanc ou de l’eau de javel feront l’affaire. En revanche, si la zone de moisissure excède 3 m², faites appel à un spécialiste qui saura vous en débarrasser.

Ce qu’il ne faut pas faire : surtout ne vous avisez pas de camoufler les moisissures par de la peinture ou la pose d’un nouveau revêtement. Ce sera reculer pour mieux sauter, avec des dégâts empirés. Si vous êtes propriétaire et êtes tenté par cette option entre deux locataires, il y de grandes chances pour que votre forfait soit révélé au premier hiver. Et si vous êtes locataire, aussi ! N’utilisez pas non plus de nettoyeur sous pression, qui détrempera encore davantage le matériau atteint.

Locataire ou propriétaire : qui est responsable ?

Vous l’avez compris, le locataire en tant qu’occupant est responsable de ses pratiques. S’il bouche les aérations, ne répare pas les dégâts causés par ses machines, ne chauffe pas son logement ou laisse des moisissures s’étendre sans réagir, ce sera à lui de réparer. Sachez d’ailleurs que si les moisissures viennent d’un manque d’aération du locataire, le sinistre ne sera pas pris en charge par son assurance. La plupart des contrats excluent les effets de la condensation et de l’humidité de leurs garanties.

Le propriétaire a également une obligation : délivrer un logement décent. Et « décent » comprend un système de ventilation efficace et une isolation correcte. Mais les règles de décence, définies dans un décret de 2002, ne sont pas bien définies en matière d’isolation. On sait simplement que le logement doit être intégralement protégé contre toute infiltration d’eau, que ce soit par les fenêtres, les murs, le toit, ou le sol.
En cas d’apparition de moisissures dans le logement, le locataire devrait immédiatement prévenir son propriétaire. Dans toutes les situations potentiellement conflictuelles, l’absence de communication est toujours aggravante ! Une fois le constat fait, soit locataire et propriétaire se mettent facilement d’accord sur les travaux à entreprendre et leur répartition. Soit chacun se renvoie la balle et il faudra dans ce cas faire appel à un expert pour déterminer la cause des moisissures et à qui en revient la responsabilité.

Nous vous invitons dans ce cas à contacter l’Adil de votre département qui sera la mieux à même de vous guider.

Le conseil de LocService : besoin de trouver des artisans pour vos travaux ? Rendez-vous dans votre Espace Propriétaire sur LocService.fr, puis cliquez sur l’onglet « Devis Travaux » pour recevoir des devis gratuits.

Sans intérêtPauvreMoyenIntéressantTrès intéressant (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

17 Commentaires sur “Moisissures dans un logement en location : que faire ?

  1. Bonjour j’ai vécu dans une maison que nous avons entièrement rénové de mars 2011 a novembre 2016, il y a eu des premières locataires entre novembre 2016 et juin 2018 puis des nouveaux de juillet 2018 a aujourd’hui.
    Ce nouveau couple a rendu la salle de bain très humide ( la Vmc double Flux a pris l’eau par la condensation dans le caisson et donc fichu) nous avons été mis au courant en janvier 2021 lorsque le moteur noyé a fait sauter les plombs, nous avons donc laisser une Vmc simple flux au vue de leurs mauvaises pratiques… (ils avaient encombrés toutes les bouches d’aération) . En juillet 2021 nous nous sommes rendus compte que le mur de la baignoire carrelé était humide, les joints de baignoire noirs étaient recouvert de joint blanc cache misère… Bref aujourd’hui ayant les clefs pour surveiller de leur absence annuel la maison, je m’aperçois que des points noirs se placent au plafond, j’ai bien peur que se soit de la moisissure, et j’ai très peur de l’état dans lequel ils vont me rendre la maison ….. Que puis je faire ? Le bail est renouvelé par tacite jusqu’en 2024 et il n’y a jamais eu d’humidité dans cette maison …..

    1. Bonjour, à ma connaissance la seule chose que vous puissiez faire c’est les inviter à faire attention au taux d’humidité, notamment en aérant régulièrement après les douches, et leur rappeler que toute dégradation qui leur est imputable (par accident ou manque d’entretien) sera à leurs frais, même au-delà du dépôt de garantie si c’est nécessaire. Ca les incitera sans doute à être plus vigilants…

  2. Bonjour,

    Nous louons une maison depuis août 2021, qui arrivé en automne avec le froid et l’humidité, nous a révélée tout pleins de défauts et de non conformité, causant beaucoup de dégâts (moisissures partout, sol et plafond qui tombe, manque d’isolation…). Après le passage de plusieurs expert, tous ont reconnu et notifié, que nous les locataires n’étions pas responsable, et que seul le propriétaire était responsable de tout. Le propriétaire ne voulant faire aucun travaux pour améliorer la situation, nous devons quitter le logement, car la mairie doit mettre un arrêter de péril. Nous allons partir fin juillet, et l’état des lieux de sortie se fera avec un huissier de justice.

    Ma question est:
    Sachant qu’il a bien été écrit noir sur blanc, que nous les locataires, ne sommes aucunement responsables de toute la moisissure dans la maison et des autres dégâts, doit-on nettoyer la moisissure lors de notre départ ou devons nous la laissée au propriétaire, puisqu’il en a été jugé responsable en totalité par tous les experts?

    Une procédure en justice a été lancée contre le propriétaire, et je ne veux pas me mettre en porta faut, même si j’estime que ce n’est par conséquent pas a moi de la nettoyer.

    Merci d’avance pour votre aide.

  3. Bonjour
    Je loue un appartement depuis octobre 2021
    Après avoir donné mon chèque de caution la propriétaire m’indique que je dois faire tourner un déshumidificateur quotidiennement dans l’appartement…
    J’avais déjà payé et n’ai donc pas eu d’autre choix que d’accepter
    Par ailleurs, la propriétaire ne m’a pas fourni de DPE lors de l’entrée dans les lieux
    Début du mois de mai : une facture edf de 500€ à payer en sachant que je suis déjà facturée de 55€/ mois
    Je me retrouve donc à payer 850€ d’électricité en 7 mois dans un appartement de 30m2 où je réside seule et je ne suis présente que 5j / semaines et dans lequel il n’y a que des radiateurs/ four / frigo et déshumidificateur qui fonctionne (pas de sèche linge ni de lave vaisselle ou de machine à laver car pas de place pour)
    Le chauffage a tourné cet hiver sur 20 degrés max et il a pourtant fait froid
    De plus, de la moisissure est apparue dans l’angle de la chambre
    Je contacte la propriétaire et mon syndic, personne n’intervient et je cours après tout le monde depuis début mai
    Ma propriétaire m’indique qu’il n’y a aucun pb d’isolation dans l’appartement et que la facture est de ma faute

    J’ai contacté l’adil qui me signifie qu’on ne peut rien faire car je souhaite quitter le logement
    Je ne sais plus quoi faire, je suis dans une impasse et personne n’est en mesure d’intervenir
    Que puis je faire?

    J’ai demandé à ma propriétaire de quitter les lieux le plus vite possible car je ne peux pas payer 110€ d’elect par mois + dormir à côté de moissisure, elle me dit ok par téléphone mais je lui ai envoyé un recommandé en lui demandant un écrit justifiant de ma sortie de l’appartement (je préfère avoir un ecrit car ce n’est pas une personne honnête)

    Après m’être renseignée auprès des voisins je ne suis pas la seule à être touchée par la moisissure + il y a eu 6 locataires différents dans l’appartement que je loue en l’espace de 3 ans selon ma voisine. Je me pose donc des questions quant à la décence du logement…

    Ai je également un recours possible concernant ma facture ?

    Merci pour votre aide

    1. Bonjour, la décence n’est pas forcément avérée, par contre ce qui est sûr c’est que le propriétaire a manqué à son obligation de vous fournir un DPE. Déjà là vous auriez pu l’attaquer.
      Concernant votre facture, je ne crois pas qu’il soit possible de faire quelque chose malheureusement.
      Enfin je suis un peu dubitatif sur la réponse de l’Adil : ce n’est pas parce que vous quittez un logement que vous ne pouvez pas attaquer le propriétaire en justice. Mais pour cela, il faut rassembler des preuves.
      Si vous ne parvenez pas à obtenir de l’aide avec l’Adil, essayez de contacter un avocat, même si c’est payant cela peut valoir le coup.

  4. Bonjour, ma fille a loué un appartement de 45m3, pendant 9 mois de août 2021 à mai 2022..appartement pourvu de vacances, de radiateur, seulement 2 radiateurs électrique à brancher. Au fil du temps, moisissures partout dans l’appartement, eau qui dégouline des fenêtres, qui elles ferment très difficilement, infestation de puces, voisin du dessous idem, et cela depuis plus de 2 ans d’après ses dires. Un froid glacial pendant l’hiver, bref, ma fille décide de partir avec un bébé né pendant cette période de location, elle fait appel à son assistante sociale qui la dirige vers eco logis de ales qui leur interdisent de repeindre par dessus..le propriétaire ne l’entend pas comme sa et les menaces de faire une contre expertise et de ne pas leur rendre leur caution de 350euros. (Le propriétaire est un tonton)..quels sont vraiment leurs droits ? Merci

    1. Bonjour, malheureusement il est interdit de partir du logement sans respecter la procédure légale avec envoi d’une lettre de congé et respect d’une période de préavis. Si votre fille voulait faire valoir ses droits, il aurait fallu attaquer le propriétaire en justice pour indécence du logement.

  5. Bonjour j’ai aménager dans un appartement il y un peut plus d’un mois entièrement refait peinture etc… À peine une semaine après notre arriver de la condensation ruisselle des plafond des mur et des tache fond meure apparition ou leur ré apparition… Cela sent mauvais et il y en a de plus en plus… Même autour de la seul vmc de la maison dans la salle de bain… Il doit nous en poser une autre à l’étage… Mais qui va rzaprer la cuisine deriere les meuble…

  6. Bonjour je viens d’emménager dans une maison et la cuisine la douche et un mur de salon présente des moisissures. Elles ont été constaté à l’entrée des lieux. J’ai contacté le propriétaire qui va venir voir mais quels recours aie je contre lui ? La douche est infestée de moisissures puis je obtenir une suspension de loyer jusqu au travaux et ou enlèvement des moisissures ? Ces moisissures représentent elle un danger pour la santé ?

    1. Bonjour, concernant les questions de santé cela n’est pas mon domaine, mais à ma connaissance oui cela peut affecter la santé. Pour le reste, le mieux est de prendre conseil auprès de l’Adil pour voir quelle serait la meilleure option, mais effectivement il y a un manquement du propriétaire sur le fait de vous livrer un logement en bon état d’usage. Cependant ne prenez pas vous-même la décision de cesser vos paiements, cela doit venir d’un juge !

  7. Bonjour …..voilà batigere ma proposer un appartement en fesant la visite je me suis aperçu qu’il y a vais une grande tâche noir qui avait été refais avec un coup de peinture. Je leur ai signaler on m’a dit qu’il y avait une fuite en haut chez un locataire.la il vienne de me contacter en me disant que ma date de rentrée allait être repousser à quand il ne save pas car humidité au niveau du mur …appart fuite au niveau df la cavé.. moi j’ai vendu ma maison je vais signer chez le notaire du coup il me propose de rentrée quand même dans cet appart et que les travaux serais fait en même temps….ontol le droit de me le louer quand même???

    1. Bonjour, théoriquement non car pour respecter les critères de décence le propriétaire doit vous protéger contre toute infiltration d’eau. Cependant si vous n’avez pas d’autre solution et qu’il s’engage contractuellement à faire les travaux (même sans ça, il sera quand même obligé de les faire), le mieux est probablement d’accepter le logement…

  8. Bonjour
    Je suis locataire depuis 1 an d’un appartement “neuf”
    J’ai subit un dégât des eaux 6 mois après mon emménagement et quelques mois après des infiltrations d’eau.
    Les plafonds se trouvent avec des taches d’eau et lâchent des gouttes.
    Dans chaque pièce de l’appartement se trouve de la moisissure.
    J’ai prévenu le propriétaire à plusieurs reprises et cela ne semble pas l’inquiéter plus que ça.
    Comment faire avancer la procédure en urgence s’il vous plaît.?

  9. bonjour
    j ai herité d une maison qui a 2 appartements
    la nouvelle location bail du 1/08/2020 m’a completement moiis cet appartement
    elle a utilisé un poele a petrole sans m en parler sans aerer ,quand je l ai vu je lui ai dit de ne plus s en servir pour cause humidite
    n habitant qu a 250 kms je n ai pu me rendre compte de l etat de moisissure que ce we car j ai recu une lettre recommandée
    en 3 mois l appartement est ds un etat deplorable
    j’ai voulu mettre une vmc mais la personne m a aiguillé vers un expert qui passe la semaine prochaine
    je fais aussi venir un professionnel deshumidificateur
    A SAVOir que ce logement a été loué 4 ans et demi et aucun incident d humidité n est apparu
    je suis degoutée

    cette personne essaie d economiser sur tout et m abouché les toilettes par economie d eau donc trop de papier, elel n a pas voulu payer j ai tt payé
    elle m a fait partir le locataire du haut
    je veux surtou etre dans la legalité
    ma question est puis je interdire l utilisation d un poele a petrole,puis interdire tt autre moyen de chauffage que l existant
    si il est reconnu que ts ces degats ont bien ete causés par elle , puis je lui demander de me rembourser ts les degats,puis a la fin du bail oter le maximun de frais sur sa caution
    merci a vous

    1. Bonjour, je ne pense pas que vous puissiez légalement lui interdire d’utiliser un poele à pétrole, mais si vous pouvez prouver que les systèmes d’aération sont suffisants dans votre logement je pense que vous êtes en droit de lui faire supporter le nettoyage des moisissures. Attention cependant, les retenues sur la caution devront toujours être justifiées par un devis ou une facture d’un professionnel. Je vous invite cependant à prendre conseil auprès de l’Adil de votre département pour confirmer ce que je dis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.