Bouches-du-Rhône (13) >> Location Marseille 09 >> Chambre

Location chambre chez l'habitant meublée à Marseille entre particuliers

La chambre à Marseille 09 de Mr S.

  • Loyer
    550 € CC
  • Chambre 9 m²
  • Disponible
    immédiatement
  • Louée
    meublée
  • DPE déclaré : B
    GES : en cours
  • Vous économisez 117 € d'honoraires

La chambre est équipée de nombreuses prises ainsi que d'une prise ethernet pour brancher votre ordinateur.
L'appartement est entièrement équipé:
- Internet Ultra Haut Débit Fibre WiFi +Ethernet
- Cuisine ouverte avec plaques, four, micro-ondes, lave-vaisselle, réfrigérateur, hotte aspirante, placards de rangement.
- La pièce de vie ( Salon + cuisine) est spacieuse et donne sur un balcon depuis une grande baie vitrée. La déco est contemporaine et récente. TV 4K + Netflix + Amazon Prime + Canal Series. Grand Canapé 4 places.
- une grande buanderie avec véranda et lavabo, lave-linge et espace pour sécher le linge et rangements.
- salle de bains équipée et look tendance.
- WC look tendance.

Le logement est très bien localisé en face d'un arrêt de bus ( B1 ex 21, et 22), à 5 minutes du stade vélodrome et 7 minutes du métro Rond-point du Prado à pied.

Idéal étudiant(e) pour bail annuel estudiantin.

Marseille 09 - secteur Michelet Près des transports (station Rond-Point du Prado).

Chambre à domicile meublée de 9 m², à louer pour 550 € charges incluses.

Le locataire bénéficie d'une possibilité de stationnement.

Diagnostic de performance énergétique : B

Les + de cette location :

  • Stationnement possible

Près de cette location :
Stations de métro : Rond-Point du Prado (2)Ste-Marguerie Dromel (2)
Arrêts de bus : Michelet GanayMichelet RamonMichelet HuveauneMichelet BousquetMazargues Barral

Quelques chambres à louer à Marseille 09 et aux alentours :

Autres locations disponibles sur Marseille 09 :

X

A proximité de la chambre

Stations : Rond-Point du Prado, Ste-Marguerie Dromel
Lignes : 2
Arrêt de bus : Michelet Ganay, Michelet Ramon, Michelet Huveaune, Michelet Bousquet, Mazargues Barral