Accueil - Location de particuler >> Guides >> Guide Propriétaire >> Mettre son logement en location >> Quelle solution de gestion locative choisir ?

Quelle solution de gestion locative choisir ?

Lorsqu'on se lance dans l'immobilier locatif, l'une des première étapes est de se demander si l'on souhaite assurer la gestion du bien soi-même ou bien confier cela à un professionel, quitte à ce que cela coûte plus cher. Passage en revue des avantages et inconvénients de ces deux solutions.

Gérer seul : un contrôle total et des économies à la clé

Le premier avantage de gérer soi-même sa location est évident : il permet d'éviter les frais pratiqués par les professionnels, qui s'élèvent en général aux alentours de 8 % du loyer, plus ou moins selon le niveau de prestations fournies. Une bonne manière d'optimiser la rentabilité de son bien, à condition bien sûr d'y accorder une partie de son temps personnel et d'accepter de résoudre certains tracas qui arrivent forcément un jour ou l'autre dans la vie d'un propriétaire. D'ailleurs à ce titre, rappelons l'importance de bien choisir son futur locataire !

Il faut bien se dire que cette tâche n'a rien d'insurmontable et on estime qu'environ la moitié des bailleurs privés font ce choix de gérer en direct leur(s) bien(s). Outre la question des économies, ce mode de fonctionnement est parfait pour les personnes qui souhaitent garder un contrôle total sur ce qui se passe dans leurs logements, ou qui tiennent à traiter en direct avec les personnes qui les occupent.

Heureusement, aujourd'hui il existe des outils en ligne pour les assister dans ce travail : ces services sont également payants mais bien moins onéreux que les honoraires d'un professionnel, et peuvent les aider à organiser leur comptabilité, leurs documents, générer des baux, des quittances de loyers, etc. De plus ils incluent en général une assistance juridique pour épauler le bailleur en cas de litige avec son locataire.

Confier la gestion à un professionel : un gage de tranquilité

A l'inverse, le propriétaire peut faire le choix de se décharger de ces tâches chronophages en confiant un mandat de gestion locative à un professionnel. En contrepartie d'un coût certes plus élevé, celui-ci devient le principal interlocuteur du locataire pour la gestion courante, et prend en charge toute la partie comptable, administrative et technique (travaux, état des lieux, sélection du locataire,...). Il peut même fournir une garantie de paiement du loyer à date fixe, afin d'apporter une sérénité totale au propriétaire qui n'a alors plus à se préoccuper du risque d'impayés.

Cette solution est très utilisée notamment par les propriétaires éloignés géographiquement, ou bien qui n'ont pas le temps de s'en occuper. Elle est également bien pratique pour les propriétaires d'un parc de plusieurs logements, qui ne peuvent simplement pas être partout.

Outre la gestion classique, le professionnel est également en charge de traiter les éventuels litiges avec le locataire, ce qui nécessite une solide expérience et une connaissance de la législation qui change souvent. Si gérer seul peut être tout à fait agréable lorsque les relations sont au beau fixe, cela peut se transformer en galère lorsqu'elles se détériorent. Autant de soucis que l'on s'évite en déléguant la gestion locative à un pro.

 

Que vous souhaitiez gérer seul ou confier cela à un professionnel, découvrez maintenant les offres de nos partenaires !
En savoir plus

 

Cela pourrait vous intéresser :
La location meublée
Législation, contrat, préavis, caution... Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la location meublée dans notre guide.

En savoir plus

Trouver le bon locataire
Pour un investissement réussi, il est essentiel de trouver le bon locataire afin d’obtenir la rentabilité souhaitée. Comment faire ?

En savoir plus

La surface minimale d'une location
Pour qu'une location soit considérée comme décente, elle doit respecter une surface minimum. La question se pose en général pour les micro-logements tels que les chambres ou les petits studios dans les grandes villes.

En savoir plus

Les diagnostics obligatoires pour les locations
Liste des diagnostics immobiliers nécessaires à toute mise en location d'un logement : DPE, l'ERNMT, diagnostic électricité et gaz,...

En savoir plus

Propriétaire-bailleur : quelle assurance faut-il souscrire ?
L’assurance habitation souscrite par le locataire est la seule vraiment obligatoire pour les propriétaires-bailleurs. Mais d’autres assurances peuvent être utiles, telles que l'assurance loyers impayés, ou l'assurance propriétaire non occupant.

En savoir plus

Comment fixer son loyer ?
Comment déterminer le juste prix pour le loyer, et est-on libre de son montant ? Une étape à ne pas négliger lors de la mise en location de son bien !

En savoir plus

La révision du loyer en cours de bail
La loi autorise le propriétaire à réviser le montant du loyer une fois par an, à condition que cela soit prévu dans le bail. Mais comment s'y prendre ?

En savoir plus

L'encadrement des loyers à la relocation
Cette mesure vise à limiter la hausse des prix lors d'un changement de locataire ou lors du renouvellement d'un bail, dans les agglomérations de plus de 50.000 habitants.

En savoir plus

Le permis de louer
Le « Permis de louer » est un dispositif issu de la loi Alur qui vise à lutter contre le mal-logement en permettant aux communes d’appliquer des mesures de contrôle des biens mis en location. Consultez la liste des villes concernées.

En savoir plus

L'encadrement des loyers - Loi Alur / Loi Elan
L'encadrement des loyers est une mesure visant à empêcher les loyers excessifs dans les villes les plus tendues. Il est actuellement appliqué dans quelques grandes villes comme Paris, Lille, Lyon,...

En savoir plus

Les charges locatives
Liste des charges récupérables, liste des charges non-récupérables, et marche à suivre pour effectuer la régularisation des charges auprès du locataire.

En savoir plus

LocService.fr est noté 4.2/5 selon 16229 avis clients .