Accueil - Location de particuler >> Guides >> Guide Propriétaire >> Mettre son logement en location >> Propriétaire-bailleur : quelle assurance faut-il souscrire ?

Propriétaire-bailleur : quelle assurance faut-il souscrire ?

En théorie, seule l’assurance habitation souscrite par le locataire est obligatoire pour les propriétaires-bailleurs. Mais en pratique, d’autres assurances peuvent être utiles, telles que l'assurance loyers impayés, ou l'assurance propriétaire non occupant.

Vous êtes propriétaire d’un logement mis en location. En théorie, seule l’assurance habitation souscrite par votre locataire est obligatoire. Mais en pratique, d’autres assurances peuvent être utiles.

L’assurance du logement loué

Dès la remise des clefs à votre locataire, celui-ci doit vous remettre une attestation d’assurance pour le bien loué. Cette assurance englobe plusieurs garanties :

  • la responsabilité civile qui couvre votre locataire contre des préjudices matériels ou corporels subis par un tiers et dont il est responsable. Si son chien s’échappe et renverse un cycliste par exemple, le locataire pourra faire intervenir son assurance pour indemniser le cycliste.
  • Assurance incendie
  • Assurance dégât des eaux
  • Assurance Catastrophe naturelle
  • Assurance Vols, cambriolage et vandalisme
  • Assurance bris de glace

Si votre locataire ne vous fournit pas son attestation en temps et en heure, vous avez le droit de souscrire vous-même une assurance ou de résilier le bail si une clause le prévoit dans le contrat de bail. Si vous souscrivez vous-même un contrat d’assurance habitation, vous répercuterez son coût sur le loyer fixé pour votre logement.

L’assurance contre les loyers impayés

Les loyers impayés sont la bête noire des propriétaires. Vous pouvez ainsi souscrire une assurance loyers impayés (aussi appelée GLI - Garantie des loyers impayés) pour vous prémunir de ce risque, en revanche cela vous empêche de demander un garant : il est en effet interdit de cumuler garant et GLI, sauf si votre locataire est étudiant ou apprenti.
L’assurance loyer impayé coute entre 2 et 5 % du revenu locatif annuel (soit en moyenne ½ mois de loyer). Les tarifs sont variables selon les assureurs et les options que vous choisissez. Les assureurs imposent en contrepartie des conditions assez strictes sur les revenus et garanties financières des locataires, ce qui exclut généralement les salariés précaires (intérimaires, CDD...).
Une autre possibilité de s’assurer contre les loyers impayés est de demander au locataire de souscrire à la garantie Visale. Gratuite pour les propriétaires comme pour les locataires, cette garantie est ouverte aux jeunes de moins de 30 ans, aux locataires signant un bail mobilité et aux salariés en début de contrat (hors CDI confirmé).
 

Propriétaires, besoin d'aide pour votre gestion locative ? Que vous souhaitiez gérer seul ou confier cela à un professionnel, découvrez les offres de nos partenaires !

En savoir plus

L'assurance « propriétaire non occupant »

Si un sinistre se déclare dans votre logement alors qu’il est inoccupé, ou que le sinistre (éclatement des canalisations à cause du gel par exemple) n’est pas pris en charge par l’assurance de votre locataire, les travaux de remise en état seront à vos frais. D’où l’intérêt de l’assurance « propriétaire non occupant ».
Cette assurance offre une couverture équivalente à la multirisque habitation. Elle est devenue obligatoire en 2015 (Loi Alur) pour les propriétaires d’un logement en copropriété.

Cela pourrait vous intéresser :
La location meublée
Législation, contrat, préavis, caution... Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la location meublée dans notre guide.

En savoir plus

Trouver le bon locataire
Pour un investissement réussi, il est essentiel de trouver le bon locataire afin d’obtenir la rentabilité souhaitée. Comment faire ?

En savoir plus

Quelle solution de gestion locative choisir ?
Vaut-il mieux assurer la gestion du bien soi-même ou bien confier cela à un professionnel ? Passage en revue des avantages et inconvénients de ces deux solutions.

En savoir plus

La surface minimale d'une location
Pour qu'une location soit considérée comme décente, elle doit respecter une surface minimum. La question se pose en général pour les micro-logements tels que les chambres ou les petits studios dans les grandes villes.

En savoir plus

Les diagnostics obligatoires pour les locations
Liste des diagnostics immobiliers nécessaires à toute mise en location d'un logement : DPE, l'ERNMT, diagnostic électricité et gaz,...

En savoir plus

Comment fixer son loyer ?
Comment déterminer le juste prix pour le loyer, et est-on libre de son montant ? Une étape à ne pas négliger lors de la mise en location de son bien !

En savoir plus

La révision du loyer en cours de bail
La loi autorise le propriétaire à réviser le montant du loyer une fois par an, à condition que cela soit prévu dans le bail. Mais comment s'y prendre ?

En savoir plus

L'encadrement des loyers à la relocation
Cette mesure vise à limiter la hausse des prix lors d'un changement de locataire ou lors du renouvellement d'un bail, dans les agglomérations de plus de 50.000 habitants.

En savoir plus

Le permis de louer
Le « Permis de louer » est un dispositif issu de la loi Alur qui vise à lutter contre le mal-logement en permettant aux communes d’appliquer des mesures de contrôle des biens mis en location. Consultez la liste des villes concernées.

En savoir plus

L'encadrement des loyers - Loi Alur / Loi Elan
L'encadrement des loyers est une mesure visant à empêcher les loyers excessifs dans les villes les plus tendues. Il est actuellement appliqué dans quelques grandes villes comme Paris, Lille, Lyon,...

En savoir plus

Les charges locatives
Liste des charges récupérables, liste des charges non-récupérables, et marche à suivre pour effectuer la régularisation des charges auprès du locataire.

En savoir plus

LocService.fr est noté 4.3/5 selon 15772 avis clients .